News

Screen Shot 2022-03-15 at 15.29.17.png

Kim Thuy - Em

Dans le cadre du Festival Lettres du Monde, Kim Thuy vous présente son ouvrage "Em" aux éditions Liana Levi.

a07n1esp-1.jpeg

La escritora Kim Thúy recurre a la experiencia personal para contar el dolor del exilio

Cuando Kim Thúy (Saigón, 1968) abandonó Vietnam se dio cuenta de que no sólo cambió la geografía, también dio un salto a una nueva cultura. Esa misma sensación atraviesa a los relatos que componen Ru (publicada por Periférica y traducida al español por Manuel Serrat), un dibujo fragmentado del exilio vietnamita contemporáneo donde todas las situaciones, como lo indica el nombre del libro, aparecen como un flujo de historias en apariencia dispersas pero que, al superponerse paulatinamente, presentan una unidad coherente con pleno sentido que se ajusta estructuralmente a las vivencias narradas.

Kim-thuy-3.png

Kim Thúy au Centre culturel canadien

De passage à Paris au centre culturel canadien où elle était invitée lors de son European tour, c’est une auteure pleine de vie que les lecteurs et les lectrices ont pu observer. 

juergen-boos-kim-thuy-michel-jean-frankfurt-2021-johannes-minkus.jpeg

Kim Thúy and Michel Jean in Frankfurt: Canadians of Multiple Cultures

The first author interview Day One of the Frankfurter Buchmesse 2021 began with fair president and CEO Juergen Boos interviewing Québec authors Kim Thúy and Michel Jean on the ARD Stage in the Festhalle. The first question Boos put to them was, “How Canadian are you?”

em-by-kim-thuy-translated-by-sheila-fischman.webp

Kim Thúy revisits the horror and beauty of Vietnam's past in novel Em

Kim Thúy is a celebrated Vietnamese-born Canadian author. Her acclaimed first novel, Ru, won the Governor General's Literary Award for French-language fiction and was a finalist for the Scotiabank Giller Prize in 2002. It also won Canada Reads 2015, when it was championed by Cameron Bailey.

Kim-Thuy-2.png

Entre les lignes (38) : Em de Kim Thúy 

Dans Em, Kim Thuy nous brosse le portrait de plusieurs personnages. Plutôt que nous raconter la guerre du Vietnam en écrivant un roman historique avec des documents d’archives tout au long de l’œuvre, l’auteure a choisi un angle simple.

image.jpg

La crise en Afghanistan ravive de douloureux souvenirs // TVA Nouvelles

La crise en Afghanistan, qui est tombé aux mains des talibans après les retraits des troupes américaines, ravive de douloureux souvenirs pour l’auteure Kim Thúy qui a connu une situation similaire au Vietnam lorsqu’elle était enfant.  

Kim_Thuy_RFI.webp

Kim Thúy, quand l'amour et l'écriture sauvent les orphelins du Vietnam // RFI

Kim Thúy est née, en 1968, à Saïgon en pleine guerre du Vietnam. À l’âge de dix ans, elle part avec sa famille sur un boat people. À Montréal, elle exerce différents métiers – couturière, interprète, avocate ou encore restauratrice – avant de se consacrer à l’écriture. En 2010, «Ru» est un best-seller en France et au Québec, traduit dans plus de vingt pays. Avec «Mãn» (2013), «Vi» (2016) et «Em» (2021), Kim Thúy poursuit l’exploration de son identité double, liant le passé et le présent.  

emkimthuy.jpg.webp

« La guerre, encore » // Les Cahiers du Nem

Avec leur dernier livre, Anna Moï et Kim Thúy enrichissent des œuvres dans laquelle leur pays d’origine, le Viêt Nam, occupe la première place, et singulièrement dans leur relation à la guerre, présente ou proche. Plus qu’une recension de chacun des romans, le présent article interroge ce rapport singulier entre eux et la guerre, non tant celles du Viêt Nam, que la guerre en général.  

91Ahv1VHVBL.jpg

“em”, traces d’un Vietnam déchiré //Le Progrès

Le sort funeste infligé au Vietnam est-il vraiment sorti de nos mémoires ? Depuis les mauvais traitements des colons d’Indochine envers les travailleurs locaux, considérés comme des esclaves, jusqu’aux ravages provoqués par les guerres menées par la France, puis par les États-Unis, au nom d’une vaine lutte contre la menace communiste, en Asie.  

Comment-la-romanciere-Kim-Thuy-depeint-l

Comment la romancière Kim Thuy dépeint la guerre à travers les yeux d'une femme // Le JDD

Peu de romancières racontent la guerre. Kim Thuy s'est emparée de celle qu'elle a connue, subie avant d'embarquer sur un bateau, loin de son Vietnam natal. Par petites touches, elle nous offre un livre, court, presque alangui, et nous parle de femmes et d'hommes pris dans une tourmente fulgurante et dévorante. Le titre est mystérieux. Em.   

84139.HR.jpg

Dans "Em", Kim Thúy tisse les récits emmêlés de la guerre du Vietnam // L'Humanité

L’autrice québécoise d’origine vietnamienne affronte pour la première fois le conflit en s’intéressant aux orphelins métis. À l’aide de témoignages, elle restitue dans son quatrième roman la complexité d’une histoire morcelée.  

Em-de-Kim-Thuy-epoustouflants-fragments-

« Em » de Kim Thuy, époustouflants fragments d'humanité en pleine guerre du Vietnam // ELLE

Kim Thúy conte la guerre qui a déchiré son pays, le Vietnam, au travers de fragments de destinées et d'humanité arrachés au désastre. Époustouflant. 

Capture d’écran, le 2021-05-04 à 15.14.1

Em : Kim Thuy raconte la guerre du Vietnam // TV5 Monde

Elle est née à Hanoï et elle a émigré au Canada à la fin des années 1970. L'écrivaine Kim Thuy , traduite dans une trentaine de langues dans le monde, publie "Em" : un roman qui évoque les enfants aux destins arrachés du Vietnam. Elle revient également sur un épisode moins connu de la guerre, l'accident survenu lors de l'opération d'évacuation de l'armée américaine "Babylift".  

villageois-arretes-interrogesd-mission-r

« Em » de Kim Thuy, la renaissance des orphelins de guerre // La Croix

« La guerre, encore. » Ces premiers mots, on ne sait si Kim Thuy, romancière québécoise, rescapée en 1978 des boat people vietnamiens, les écrit en soupirant d’y être de nouveau confrontée, ou s’ils sonnent comme le rappel du martyre de son peuple. 

image.jpg

EM, de Kim Thuy: Saïgon mon amour // Le Figaro

«Dans toute zone de conflit, le bien se faufile et trouve une place jusque dans les fissures du mal.» Dans le Sud Vietnam, à la fin des années 1950, Alexandre dirige une plantation d’hévéas où travaillent 6000 coolies. 

061795044716-web-tete.webp

« Em » : les lettres d'après-guerre de Kim Thúy // Les Echos

L'auteure québécoise de « Ru » et « Mãn » revient avec une évocation puissante du destin d'enfants métis et orphelins des guerres du Vietnam. Un roman tissé de violence et d'espoir, aussi bref que fulgurant.  

Capture d’écran, le 2021-04-09 à 09.57.5

Entretien d'Honneur avec Kim Thúy

Em, c'est le fil qui relie les ouvriers des plantations de caoutchouc et les femmes des salons de manucure aux orphelins de l'opération Babylift, qui a évacué des enfants de Saigon en 1975. Em, c'est celle qui aime. Découvrez le plus récent ouvrage de la généreuse Kim Thuy, présidente d’honneur de la 42e édition du SLO. Animation : Clotilde Seille.  

48c1db18-0bea-4b74-8527-e046054c91fa.jpg

Vues d'ailleurs avec Kim Thúy

Des podcasts de 30 mn pour une conversation avec un écrivain étranger qui ouvre une fenêtre sur le monde. Cette semaine la romancière vietnamienne Kim Thúy, depuis son Québec adoptif, nous parle de son nouveau roman, Em. Des propos recueillis par Yann Nicol. 

x1080.jpeg

ENTRE MOI ET MOI // Urbania

«Quand on est libre, on réussit à donner la liberté à l’autre et à laisser l’autre venir vers nous dans son entièreté.» Kim Thúy raconte le moment où elle est réellement devenue libre, à l’aube de ses 20 ans.  

838_photo_kim_camp_malaisie.webp

Le Vietnam est dans mon sang et le Canada sous ma peau // Radio Canada

Il y a 40 ans, l’écrivaine Kim Thúy quittait le Vietnam. Elle a vécu dans un camp de réfugiés en Malaisie avant de s'installer avec sa famille au Canada. Elle nous raconte comment l’accueil qu’elle a reçu à son arrivée au Québec lui a permis de devenir une citoyenne amoureuse de son pays d’adoption.  

image.jpg

Kim Thúy, de l'horreur à la beauté // Le Devoir

À 52 ans, Kim Thúy affirme être devenue une adulte. La rédaction d’Em, son quatrième roman, lui aura permis de découvrir que tout ce qu’elle croyait connaître sur la guerre du Vietnam était faux. « Il y a eu une perte d’innocence, mais en même temps, un enrichissement de mes connaissances et de ma personne », confie-t-elle.  

cover_2020_11_02T095905.1975a291065-614a

Entrevue: Em, un nouveau livre de Kim Thúy // Salut bonjour

Kim Thúy a toujours su nous faire voyager et découvrir des réalités humaines fascinantes grâce à sa plume. Avec son plus récent roman Em, elle nous plonge cette fois-ci au cœur de la guerre du Vietnam.